Atelier des Trois Roses

Mandala des pays

Je continue mon exploration du thème de la collection d’insectes, cette fois avec les pays du monde.

Cette fois encore, c’est la projection azimutale équivalente de Lambert (LAEA pour Lambert azimuthal equal-area projection en anglais) qui va me servir de base, mais le placement des pays va se faire entièrement à la main, avec l’idée de les disposer des plus grands aux plus petits en s’éloignant du centre.

Même procédure que pour les départements, avec un tableur et des formules pour générer les commandes pour ogr2ogr. J’ai procédé par essais et erreurs, et un peu comme dans l’histoire des cailloux dans le bocal, en commençant par les plus gros. Tous les pays ne m’ont pas servi puisque je me suis arrêté aux 143 plus gros (en séparant lorsque cela me semblait judicieux, les territoires éloignés même s’ils appartiennent à un même état).

Un premier essai m’avait fait placer la Russie au centre, étant le plus étendu en superficie. Mais après réflexion il m’a semblé que l’Antarctique était meilleur, symbole à la fois de coopération pacifique et des enjeux du réchauffement climatique

Comme l’objectif était de réaliser une sorte de mandala, j’ai disposé les 9 plus gros pays au centre puis réparti régulièrement les 64 plus petits de ma liste sur un cercle autour (les angles de 5,625° étant faciles à tracer). J’ai dû ajuster le rayon du cercle au fur et à mesure des placements pour aboutir à une carte harmonieuse.

Les textes sont placés sur des objets linéaires avec un placement le long de la ligne : j’ai utilisé pour les créer l’outil “Ajouter une polyligne courbe” dans QGIS, et les noms sont issus de Wikipédia pour la plupart.

J’ai modifié plusieurs fois les couleurs pour obtenir un rendu agréable, mais au final c’est la silhouette blanche sans toponymes qui me semble avoir le plus de frappe ! Sur un T-shirt coloré, c’est pas mal du tout

La version française…
Et en blanc sur fond coloré : ça claque !